Clap de fin pour l’Internet

La neutralité du net aux Etats-Unis, clap de fin?

NUMERIQUE Le principe de neutralité du net, entériné sous Obama en 2015, devrait être supprimé jeudi prochain…

O. P.-V.

— 

C’est une décision qui peut sembler porter sur un détail technique, mais ses répercussions sont potentiellement immenses. Jeudi 14 décembre, la Federal Communications Commission (FCC), en charge des télécoms aux Etats-Unis, devraitenterrer le principe de neutralité qui régit l’Internet américain. La fin programmée de cette règle outre-Atlantique est un changement majeur. 20 Minutes fait le point sur la question.

Qu’est-ce que la neutralité du net ?

La neutralité du net est une règle longtemps restée tacite garantissant une égalité de traitement des flux de données par les opérateurs des télécommunications. Pour faire simple, les fournisseurs d’accès n’ont pas le droit de privilégier la qualité du trafic en fonction des sites qu’ils veulent que les internautes consultent. Tout le monde doit pouvoir accéder de manière égale à n’importe quel domaine du Web, tant qu’il y a une connexion. C’est expliqué avec beaucoup d’humour ci-dessous par le présentateur américain John Oliver.

 

 

Que va changer la décision de la FCC aux Etats-Unis ?

La commission souhaite imposer de nouvelles règles à l’issue du vote du 14 décembre permettant la dérégulation du net, afin que les principaux opérateurs américains, comme AT & T, Verizon et Comcast puissent chacun de leur côté privilégier l’accès à leurs services, ou au contraire ralentir le flux sur les sites et contenus concurrents. L’éditorial duNew York Times du 3 décembre résume l’esprit : « La FCC veut laisser les télécoms transformer Internet en une version moderne de la télévision par câble, dans laquelle ils décident ce que les clients peuvent regarder et combien ils paient pour ce contenu ».

Les géants du net (Amazon, Facebook, Google, Microsoft, PayPal, Twitter, etc.), à travers leur lobby Internet Association, ont bien tenté de faire pression pour annuler le vote, arguant dans un communiqué que « ce projet de décret ignore les souhaits de dizaines de millions d’Américains qui ont exprimé leur soutien à l’ordonnance de 2015 sur l’Internet ouvert ». Une ordonnance passée sous l’administration Obama, entérinant dans la loi américaine le principe de neutralité du net, et sur laquelle veut revenir le nouveau pouvoir.

Car les opposants au vote de la FCC, y compris la puissante Internet Association donc, se sont cassé les dents sur l’intransigeance de son président, Ajit Pai (sur la photo en tête d’article), nommé par Donald Trump, qui assure vouloir « forcer les fournisseurs d’accès à être transparents pour que les consommateurs puissent choisir les offres qui conviennent le mieux ».

Quelles répercussions cela pourrait avoir en France ?

Ce qui se passe aux Etats-Unis ayant toujours un écho à l’international, ce changement de paradigme pourrait avoir des conséquences au-delà des frontières américaines. Comme l’écrit The Verge, « quel que soit ce que les autorités américaines font du respect de l’internet, cela aura des répercussions sur le reste du monde ».

En France, la neutralité du net est inscrite dans la loi pour une République numérique d’octobre 2016, bien qu’un rapport publié le 31 mai 2017 par la Quadrature du net appelle à faire attention à son respect effectif dans le cadre européen. En dehors de l’Hexagone, il existe un exemple sur le continent de pays proche du modèle que souhaite la FCC aux Etats-Unis : le Portugal, avec l’exemple ci-dessous de la multiplication de package qui permettent d’accéder à l’internet lusitanien.

Advertisements
Standard

Vladimir Poutine en Syrie

Strategika 51

Le président russe Vladimir Poutine s’est rendu aujourd’hui en Syrie où il doit annoncer officiellement un retrait partiel des forces aérospatiales russes stationnées à Hmeimim (base aérienne mixte Bassel Assad).

Vladimir Poutine est en train de visiter en ce moment des installations militaires à Hmeimim dont le fameux centre de commandement du système chargé de la défense ABM ainsi que le centre de coordination des opérations.

La Syrie entame actuellement la seconde phase de réorganisation de ses forces armées (opération Résurrection) avec la formation de plusieurs brigades allégées et de nouveaux bataillons armés et équipés avec les armements récupérés dans la lutte contre les organisations terroristes armées par les pays hostiles à Damas.

View original post

Standard

Russian MoD Reports Incident With US F-22 Fighter Over Syria’s Euphates River

Strategika 51

SU-35 Flanker

F-22 Raptor

The Russian Defense Ministry has called the presence of the US air force in Syria illegal.

“An American F-22 fighter actively prevented the Russian pair of Su-25 attack aircraft from carrying out a combat mission to destroy the Daesh stronghold in the suburbs of the city of Mayadin in the airspace over the western bank of the Euphrates River on November 23. The F-22 aircraft fired off heat flares and released brake shields with permanent maneuvering, imitating an air battle,” Major-General Igor Konashenkov, the Russian Defense Ministry’s spokesperson said on Saturday.

The Defense Ministry has commented on the US claims regarding Syria’s airspace, explaining that the majority of near-misses between US and Russian planes in Syria and in the area of the Euphrates were connected with the Washington’s attempts to hinder Daesh’s defeat.

“The statements of the US Army representatives that a part of the Syrian airspace belongs to the US is puzzling,” Konashenkov stated, reminding the Pentagon that “Syria is a sovereign state and a member of the United Nations, therefore…

View original post 458 more words

Standard

Expert on North Korea’s New H-15 ICBM: “You Cannot Stop This Thing”

Strategika 51

The United States likely does not have an effective means to counter North Korea’s massive new Hwasong-15 (HS-15) road mobile intercontinental ballistic missile according to analysts. The missile is so large that it could carry a multitude of decoys and countermeasures. It might even be able to carry multiple independently targetable reentry vehicles (MIRVs) in the future.

“This missile potentially has enough throw weight to carry multiple warheads plus decoys, chaff, jammers and other countermeasures to defeat any known missile defense system,” arms-control expert and president of the Ploughshares Fund Joseph Cirincione told the National Interest.

“It could overwhelm, fool and blind the radars, sensors and kill vehicles. You cannot stop this thing.”

Kingston Reif, director for disarmament and threat-reduction policy at the Arms Control Association, agreed with Cirincione’s assessment.

“Video and photographs of the HS-15 released by the North Korean government indicate that it is more than large enough to carry decoys/countermeasures that would be designed to…

View original post 861 more words

Standard

Syrie: l’interception de missiles israéliens confirme l’existence d’une bulle ABM syro-russe

Strategika 51

3432

Le commandement militaire syrien a affirmé samedi qu’au moins deux missiles Sol-Sol israéliens auraient été interceptés et détruits avant qu’ils ne touchent une installation Radar du dispositif de la défense aérienne protégeant Damas.

L’agence officielle syrienne SANA a diffusé un communiqué selon lequel la défense aérienne syrienne aurait intercepté et détruit deux missiles israéliens ayant visé “une position militaire” près de Damas.

Selon SANA, “l’ennemi israélien a tiré à OO30Z (22H30 GMT-[vendredi 01 décembre 2017]) plusieurs missiles Sol-Sol en direction d’une position militaire dans la province de Damas” avant de poursuivre que “les défenses aériennes syriennes ont pu faire face à l’agression” et de préciser-c’est là le point le plus intéressant-que deux missiles ennemis ont été détruits.

On ne sait pas s’il s’agit de missiles Delilah GL, une version d’une sorte de  missile de croisière tiré à partir d’une installation terrestre, très précis et pouvant atteindre une portée opérationnelle…

View original post 487 more words

Standard

Russian defense minister arrives in Egypt

Strategika 51

The Russian defense minister is expected to meet with Egyptian President Abdel Fattah el-Sisi

CAIRO, November 29. /TASS/. Russian Defense Minister Army General Sergey Shoigu has arrived in Cairo, which hosts the fourth meeting of the joint Russian-Egyptian commission for military and technical cooperation on Wednesday, the Defense Ministry said.
During the visit, Shoigu is expected to hold talks with Egyptian Minister of Defense and Military Production Sedki Sobhi to discuss bilateral military and military-technical cooperation.
The Russian defense minister is also due to meet with Egyptian President Abdel Fattah el-Sisi. At the meeting, the sides plan to discuss international and regional security.

http://tass.com/politics/977974

View original post

Standard