De nombreux pays seraient intéressés par le chasseur russe Su-35, dont la Chine

Selon les médias d’Etat russes, un certain nombre de pays seraient intéressés par l’achat d’un de ses avions de combat les plus avancés. Sputnik News a ainsi annoncé que la Russie est en train de négocier avec de nombreux pays sur la vente de son avions de chasse Sukhoi Su-35, et qu’un certain nombre de ces accords « sont en train de venir à maturité », notamment avec la Chine. Citant des « sources proches des discussions », qui ont été interrogés par un journal en langue russe, Sputnik rapporte « que le point d’achoppement entre les négociateurs russes et chinois sur l’importance de la commande est en voie de résolution, et on s’attend à une commande de 24 chasseurs par l’armée de l’air chinoise ».

Cela fait des années que la Russie et la Chine négocient la vente de Su-35. Mais la Russie avait auparavant déclaré que la Chine ne souhaitait acheter au moins 48 Su-35 que pour les démonter, et avait manifesté des craintes. La Chine a déjà acheté précédemment des avions militaires russes à cet unique effet, afin d’en produire une version locale, comme par exemple avec le Su-27, dont elle a ensuite dévoilé une variante de fabrication locale, le J-11. Selon Spoutnik, les négociateurs russes « sont également en train de négocier des garanties dans le cas où la Chine ferait une copie de leur avion » sans donner davantage de précisions.

Parmi les autres acheteurs potentiels, l’article de Sputnik dit que le Pakistan et le Brésil seraient aussi intéressés par l’achat de l’avion de chasse Su-35. Une vente de Su-35 au Pakistan serait un énorme retournement, car Moscou a toujours été l’un des plus grands fournisseurs de l’armée indienne, tandis que les relations étaient beaucoup plus froides avec Islamabad. Cependant, ces dernières années, la Russie a cherché à se rapprocher du Pakistan, et il y a eu des rapports disant que Moscou était disposé à vendre à Islamabad certains matériels militaires. En effet, plus tôt ce mois, Vladimir Kojine, un conseiller du président russe Vladimir Poutine, aurait déclaré aux journalistes que la Russie pourrait vendre quelques Su-35 au Pakistan.

D’autre part, la Russie tente depuis longtemps de convaincre le Brésil d’acheter son Su-35, allant même jusqu’à offrir au Brésil le développement conjoint d’un avion de cinquième génération si le Brésil acceptait d’acheter le Su-35. Dans le cadre de son projet F-X2, l’armée de l’air brésilienne est actuellement souhaite acheter environ 36 avions de combat étrangers pour un montant d’environ 4 milliards de dollars. Le Brésil avait annoncé en 2013qu’il avait choisi le Gripen du Suédois Saab après avoir un temps semblé pencher pour le Rafale français, une décision qui semble être actuellement au point mort.

http://french.peopledaily.com.cn/International/n/2015/0729/c31356-8927903.html

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s