La société Mig resort de ses cartons le projet du Mig 1.44, pourquoi faire ?

Alors que partout se plante les ruineux programmes d’avion dit de “V° Génération” supposés furtifs, voilà que la Russie pourrait se lancer dans une autre aventure. Apparement l’expérience US, -et même russe -n’est pas retenue. Ces avions ne  sont furtifs qu’en théorie, de plus ils sont extremement chers, leur disponibilité est faible, du fait d’une maintenance trés exigente. L’entraitement des pilotes y est réduit. Qui va acheter des avions qui dans le meilleurs des  cas coutent un minimum de 100 millions $. Aux USA, pour 180 F-22, le prix fût de 60 miliards $, quand aux prix des F-35 ils dépassent l’entendement. Alors que la Russie dispose déja d’avions de combat trés puissants capable de rivaliser avec les F-22, pourquoi une telle débauche de projets ? La Russie roule-t-elle sur l’or ? Les sanctions US ont provoqué le déclenchement d’une crise qui fait que 15 millions de russes vivent en dessous de seuil de pauvreté. Et dans ce context relancer un tel projet n’est pas souhaitable, parce qu’il n’aportera aucune plus value. Au final on a des gadgets à l’éficacité douteuse, et de plus trés cher qui ne contentent que les états majors, et les industries d’armemeent. En gros le complexe militaro-industriel. C’est ridicule!

La Russie relance le projet du MiG 1.44

L’avionneur russe présentera une maquette grandeur nature de son chasseur de cinquième génération baptisé projet 1.44 lors du salon aérospatial de Moscou MAKS du 25 au 30 aout 2015 a annoncé le PDG du consortium Sergueï Korotkov.

« Il faut se rappeler l’histoire glorieuse de notre bureau d’études. Parmi ses jalons, je tiens à citer le projet 1.44 dans lequel nous avons placé de grands espoirs dans les années 1990. Il s’agit d’un avion de cinquième génération. Nous avons décidé d’aménager un stand spécial pour montrer au public du salon aérospatial de Moscou les modèles développés en son temps par le bureau d’études Mikoïan-Gourevitch (MiG) », a déclaré Sergueï Korotkov lors d’un rassemblement consacré au 110e anniversaire de la naissance du concepteur d’avions russe Artem Mikoïan.

Selon M. Korotkov, le consortium MiG possède aujourd’hui les compétences, l’expérience et les ressources matérielles dont il a besoin pour réaliser ses projets. Le carnet de commandes de l’entreprise dépasse deux milliards de dollars. Ses contrats les plus importants prévoient la livraison de chasseurs embarqués MiG-29K/KUB pour les forces navales russes et indiennes, la production d’avions multirôles MiG-29SMT pour la Marine russe et la modernisation des MiG-29 indiens.

Le MiG 1.44 MFI est un chasseur polyvalent de cinquième génération développé dans les années 1990. Le prototype a subi en 2000 son premier essai en vol.

L’avion faisait largement appel aux technologies furtives et répondait aux critères formulés pour les chasseurs de cinquième génération: une remarquable manœuvrabilité assurée par des moteurs à poussée vectorielle, une faible signature radar et thermique et la capacité à atteindre une vitesse supersonique sans augmenter la puissance des moteurs.

Selon certains experts, les résultats des activités de recherche et développement menées par le consortium MiG ont été utilisés par la Chine pour concevoir son chasseur furtif Chengdu J-20.

http://info-aviation.com/?p=17365

Mig 1.44

1.44_02

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s