SOUTHPAW

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

Southpaw

Le problème de La Rage au Ventre, c’est qu’il semble ne prendre absolument aucun risque vis à vis de la concurrence. Si au niveau de l’intrigue, tout y est trop attendu et sonne classique, le film se trouve une âme grâce à la performance canon de sa tête d’affiche. Gyllenhaal met en effet son talent au service du cinéaste Antoine Fuqua pour encore délivrer une grande partition. Gants aux poings, face à son adversaire, le regard est perfusé d’une rage que l’on sent authentique. En dehors il apporte également une dimension dramatique à son personnage cabossé et groggy, devenu vulnérable aux coups assénés violemment par la vie. Avec un côté mélo appuyé mais jamais forcé, le film aborde une relation père/fille qui laissera naître une dose d’émotion légitime.

images (18)

Gyllenhaal : quelle performance dans ce rôle !!!

View original post

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s