COC’ EN STOCK

C’est vrai que je trouve cette historie chelou quand même. J’ai pas trop suivi cette affaire, or on a deux responsables d’un tout petit avion, chevronés, qui plus est suspectés même par la police française, car semble-t-il sur écoute…Ca me semble pas trés clair. Et puis l’évasion! Ah l’évasion! C’est pas vraiment ma tasse de thé les faits divers, pourtant j’ai un peu de mal à croire à l'”innoncence” et la “naiveté” de ces deux responsables. Quoique tout est possible finalement. C’est comme si je faisais un Paris-Vesoul et puis de vilaines mains “que je ne connais pas”, mal intentionnées, glissent dans le coffre de ma voiture 50 KG de Coc. La police m’arrette, mais juré, craché, molardé! je ne sais rien, j’ai rien vu, rien entendu. C’est curieux cette affaire me fait rappeler au célèbre film “Le deuxième soufle”, et la fameuse réplique du commissaire -Paul Meurisse- à Marcel le stéphanois, le voiturier, et surtout Alban-Michel Constantin-. Bien entendu “les tireurs ont tiré vers la rue”, un peu comme cette “évasion”. C’est une histoire comique



Etant donné que cet avion était une “pouponnière”, alors “Longue vie aux truands!”.

UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE

3627534821

View original post

Advertisements
Standard

3 thoughts on “COC’ EN STOCK

  1. Bonjour,

    Les faits divers ne m’intéressent pas plus que vous en général. Mais là on commence à avoir quelques éléments qui donnent un peu de sel à toute l’affaire.

    Un député européen, en la personne d’Ayreric Chauprade (FN), ancien prof de l’école de guerre viré par Sarko 1er, qui part organiser l’évasion de deux anciens pilotes de l’aéronavale nécessitant une équipe pro et toute une logistique (plusieurs scénario d’exfiltration), une classe politique française muette tant elle est embarrassée, un grand avocat – Dupont-Moretti – qui fait remarquer que selon les PV des autorités de St Domingue la coke aurait été détruite AVANT d’avoir été saisie, pas de photos de la prise, etc… Bref un bel imbroglio qui devient croustillant.

    Un petit mot en faveur des pilotes qui sont peut-être coupables (ou non): un pilote n’a pas à inspecter la cargaison qu’il transporte. Ça lui est même interdit, c’est le boulot de la douane et de personne d’autre. Lui reçoit un formulaire sur lequel on écrit finalement ce qu’on veut.

    Si j’étais plus curieux (et si j’avais plus de temps) j’irais jeter un coup d’oeil à la presse de St Domingue. Je suis sur d’y apprendre un tas de choses dont on n’a jamais parlé en France.

  2. Foxhound says:

    Bonsoir.
    Je n’en sais pas plus que vous, cependant je doute que les pilotes soient inoncents. Maintenant tout est possible. Mais c’est vrai que pour des petits pilotes, c’est déja la grosse artillerie juridique, avec le tristement célèbre Dupont-Moretti qui mène la charge. A mon avis ni les autorités de Saint Domingue, ni les pilotes sont blancs dans l’affaire. Cette évasion me semble encore plus mystérieuse. Bref un fait divers avec des retombées politiques ? Reste à l’espérer. Mais je ne me fais pas d’illusions, en France on sait étouffer les affaires embarassantes de façon trés efficace. J’aurai plus confiance si les deux pilotes étaient aux mains de la justice suisse, canadienne, australienne, voir scandinave.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s